Kamel SALEH 

Kamel SALEH est un scénariste, réalisateur et comédien.

Il débute sa carrière au cœur des années 90. C’est dans la réalisation de clips qu’il fait ses premières armes et qu’il se fait un nom. Il donne à travers son objectif une dimension supplémentaire avec les vidéos clips comme : Demain c’est loin et Né sous la même étoile. 

À l’aube des années 2000 il choisit de réaliser son premier long-métrage « Comme un aimant ». Le film comptabilisera près de 500 000 entrées France et rencontre aujourd’hui encore un véritable succès d’estime auprès du public. 

En 2003, il réalise « Alias Akhenaton » le portrait et le parcours du rappeur Akhenaton : Une plongée unique en son genre à travers la vie du rappeur et son amour pour la culture Hip-hop entre New York, Naples et Marseille et, sera récompensé du Prix du Documentaire 2003 au Festival Musical et Cinéma d’Auxerre.

Il produit et réalise de façon indépendante, son deuxième long métrage, Plan B. D’autres projets viennent étoffer son parcours et son expérience. 

Mes influences du petit au grand écran

Le cinéma est l’un de mes domaines de prédilection. J’ai beaucoup de souvenirs d’un cinéma italien d’après guerre, diffusé sur France 3 (avec Les Vittorio Gassman, Alberto Sordi, Dino Risi, Mastroiaini, etc,) avec des films comme : L’argent de la vieille, affreux sales et méchants, le fanfaron ou encore le cinéma de Vittorio De Sica, et Pasolini, pour  des films tournés dans la province de Naples et des personnages aux visages émaciés, assez marqués, issues des faubourgs pauvres des quartiers Napolitain. 

Cela évoque aussi l’univers dans lequel j’ai grandi à Marseille, avec une population italienne très importante. Je revois certains films quelques années plus tard, avec un nouveau regard et, une autre lecture. C’est aussi comme ça que je me rends compte de l'importance du cinéma et de tout ce qu'il peut apporter dans nos vies.