À une petite distance du Bonheur 

Une pièce de Théâtre inédite sur l'histoire vraie et méconnue du Marathonien Algérien El Ouafi Boughera 

Le résumé de la pièce 

" Le 5 août 1928, après 2h32 de course, le dossard 71 frappé du coq entre dans le stade olympique d'Amsterdam.

El Ouafi Boughera s'envole vers l'or et devient le premier champion olympique du continent africain.

Il réalise son exploit sous le drapeau tricolore. Le départ de son véritable marathon est lancé. Il traverse l'histoire du sport, celle de l'Algérie et de la France."

De quoi parle la Pièce ? 

À une petite distance du Bonheur c'est la rencontre improbable entre Frantz Fanon Psychiatre, maître à penser pour de nombreux intellectuels et militant pour l'indépendance Algérienne et, le Marathonien El Ouafi Boughera premier médaillé d'or olympique pour la France en 1928.

Le récit donne naissance à une pièce Théâtre inédite autour de la question de l'identité.  

FRANTZ : Vous voilà El Ouafi, qu'elle fierté pour moi de vous retrouver ici.

EL OUAFI : Et vous ? Vous êtes Mr Frantz ?

FRANTZ : Oui, Frantz Fanon ! Nous avons un lien et une histoire commune, l'Algérie, et la colonisation.